Le vêtement à des qualités diverses, des utilités variées, et des expressions plurielles. Il est langage dans le rapport au monde, compagnon dans le lien intime à soi, symbole dans notre histoire de vie, objet de soin dans le rapport à notre corps physique et psychique.

Chacun y est plus ou moins sensible, mais tous nous en portons au quotidien. Il nous enveloppe, nous entoure, nous réchauffe, nous protège, nous sublime, nous renforce, nous enferme, nous répare, nous étrique, nous libère, nous influence, nous raconte,…

Nous vivons dans une société basée sur des valeurs superficielles de consommation où l’objet et l’apparence sont devenus langage et objet d’identification, où le matériel dirige nos vies et nos quotidiens. On prend, on jette, on se crée des besoins qui sont assouvis dès l’instant où l’achat est accompli. Les objets qui inondent nos quotidiens proviennent bien souvent de multinationales hégémoniques. Les tendances prétendent nous dicter ce qui nous rendra heureux et comblera nos désirs les plus profonds. Ces objets standardisés sont dépourvus d’âme et nous éloigne de notre nature profonde.

Malgré nous, les vêtements que nous portons racontent quelque chose de nous aux autres et à nous même. A travers notre corps, notre personnalité, notre caractère et notre histoire, nous sommes chacun unique et singulier. Le marché du textile est riche en diversités d’enseignes, pluriel en possibilités de propositions, et pourtant on reconnait l’influence des dictats de la mode et des tendances qui uniformisent une silhouette, une attitude générale. On peut alors se sentir insignifiant dans une difficulté à nous identifier et à nous reconnaitre dans celle-ci. Nous sommes tous différents et il me semble que le vêtement est un moyen proche de nous qui, mit à notre service, peut nous permettre d’avancer au plus proche de nous même.

Dans le rythme effréné de nos quotidiens, distraits, nous ne réalisons pas l’influence de nos vêtements sur notre attitude et la façon dont nous nous tenons. Notre corps si intime devient alors étranger et entravé.

En se rêvant dans des projetions extérieures, nous nions la réalité de notre corps. On se sent alors démuni face à notre reflet dans le miroir. Nous oublions l’influence de notre bien-être intérieur sur l’expression de notre véritable beauté. C’est pourquoi, il me semble essentiel de se réconcilier avec son enveloppe corporelle et de porter des vêtements qui nous permettent d’habiter notre corps.

Concrètement, mon souhait est d’accompagner les personnes à repenser le vêtement dans la globalité de leurs singularités. C’est une proposition à prendre conscience du lien entre le vêtement et le corps. Le vêtement créé et vécu de manière propre à chacun, peut alors devenir un véritable outil de soin, d’attention et de présence à soi et au monde.

En lien étroit avec la personne, chaque tenue est créée de manière unique et sur mesure.

Dans un souci de respect de l’intimité de chaque personne et parce que le vêtement seul ne peut rendre compte de l’expérience faite par les individus, j’ai choisi de ne pas présenter de photos des créations, mais plutôt de leurs proposer un espace de témoignage.

Témoignez de votre expérience dans le Livre d’Or

Écrivez un nouveau message

 
 
 
 
 
 
Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Il se pourrait que votre message n’apparaisse dans le livre d’or qu’après que nous l’ayons vérifié.
(Pas de message)