L’Upcycling : Matières en chambre à air

Classé dans : Actualités | 0

C’est en 1994 que le terme « upcycling » fut utilisé pour la première fois par un ingénieur allemand Reiner Plitz. Il fut ensuite popularisé en 2002 dans le livre Cradle to Cradle : « remaking the way we make things » de William Mcdonouch. Depuis, la notion de donner une seconde vie aux objets a pris une place centrale à travers des recherches, des livres mais aussi des démarches alternatives de société et de particuliers.

Il est déjà très présent dans les pays en voie de développement où l’accès aux biens de consommation est limité et où les systèmes de collecte et de traitement des déchets sont souvent inexistants. Aujourd’hui, il perce dans nos pays dits développés comme une source d’inspiration majeure qui tend à devenir un concept, une tendance, économique et environnementale.

Le terme « upcycling » définit un « recyclage vers le haut ». Une nouvelle génération de designers ne se limite pas à récupérer les matériaux et les objets pour leur redonner une seconde vie, ils ré-enchantent ces matières afin que le résultat soit doté d’un nouveau langage esthétique, autre que celui du produit initial : une démarche à la fois esthétique et éthique, où la notion de création est fortement présente et nécessaire.

Il ne s’agit pas de « faire du neuf avec du vieux », mais plutôt d’éviter de jeter des objets ou des matières qui pourraient encore être utiles.

Au-delà de la transformation de l’objet en tant que tel, les designers textile se retrouvent au coeur du combat. Un objet déconstruit et déstructuré peut ainsi donner naissance à la création d’une nouvelle matière. Celle-ci, dépourvue de son identité initiale, est réinterprétée dans une démarche qui lui confère une renaissance tant du point de vue de sa fonction, de son utilité que de son langage visuel.

De tout temps, les artistes des pays en voie de développement, et notamment africains, ont su magnifier les plus banals des objets. Récupérer ce qui ne sert plus, valoriser ce qui est fait-main, recycler ou retraiter des matières à partir de déchets … , les exemples sont nombreux d’artistes, d’associations et de collectifs qui ont intégré l’upcycling dans leur vie de tous les jours et qui ont su mettre en avant leur savoir-faire local et traditionnel.